La nouvelle directive européenne sur les chaudières

 
Les principes de la directive écoconception

Depuis fin septembre 2015, la directive européenne 2009/125/CE sur l’écoconception (également appelée Eco-design) est mise en application dans les différents pays de l’Union Européenne à travers différents réglements d’application.
Celle-ci concerne de nombreux produits consommant de l’énergie ou liés à l’énergie, dont les chaudières.
La directive vise à éliminer du marché, les produits ayant une incidence significative sur la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, elle définie de nouveaux seuils de performance à atteindre pour les appareils mis en service et retire définitivement du marché les technologies déclassées.
 

Quelles sont les chaudières concernées ?

En pratique, sont concernées les chaudières électriques, gaz et fioul, à l’exception des chaudières à biomasse (bois, granulés) pour lesquelles un complément d’étude est en cours pour évaluer l’impact environnemental des rejets. De plus, cela concerne autant des installations destinées au chauffage seul que des dispositifs de chauffage mixte (double service chauffage et eau chaude) et ceux combinant plusieurs équipements (dont solaires).
 

Les niveaux de performances des chaudières

  • Pour les chaudières d’une puissance inférieure à 70 kW, la Commission exigence un rendement saisonnier ≥ 86%
  • Pour les chaudières d’une puissance comprise entre 70 et 400 kW, ils devront satisfaire deux seuils : 94 % de rendement à 30 % de la puissance maximale, et 86 % à 100 % de la puissance maximale.
  • Par ailleurs, les appareils à gaz raccordés à un conduit d’évacuation collectif c’est à dire les chaudières de type B1 (autrement dit avec coupe-tirage antirefouleur), disposent d’une dérogation. Leur rendement minimal est fixé à 75 %. En effet, les anciennes constructions en maçonnerie ne sont pas adaptées au transport des fumées produites par un système à condensation.  

Impacts attendus

  • Pour les fabricants : cette directive permet de normaliser le marché européen ce qui devrait entrainer des économies d’échelles importantes et contribuer à renforcer leur compétitivité globale.
  • Pour les installateurs : va nécessiter une évolution des savoir-faire
  • pour les particuliers : ce sont les premiers bénéficiaires des économies d’énergie engendrées par ces appareils performants, mais cela vas, dans le même temps, entraîner un surcoût pour l’achat de ces appareils.

 
Consulter la Directive éco-conception sur ce lien.
 
Consulter notre article sur le financement d’un projet en rénovation
 
Consulter notre article sur le financement d’un projet en construction

 
Contacts
 
Des Questions ? Contactez-nous par téléphone au 01.64.31.19.67 ou par courriel à info-energie@me77.fr


Référence contenu : # 793 | Mise à jour le mercredi 18 novembre 2015, par Pierre Dumas-Lairolle
 
Dans le Centre de ressources, pour le public Grand public, en rapport avec la thématique Energie, les supports suivants sont mis à votre disposition.

7 ressources associées à ce thème

1. Alerte aux climats  pdf
  -Thématique : Énergie
  -Public : Tout public
2. Consommer autrement  pdf
  -Thématique : Énergie
  -Public : Tout public
3. Guide d'aide sur l'auto-réhabilitation pour l'isolation de son logement
  -Thématique : Energie
  -Public :
4. la forêt au coeur du développement durable  pdf
  -Thématique : Energie
  -Public : Tout public
5. Les énergies renouvelables
  -Thématique : Énergie
  -Public : Tout public
6. Les énergies renouvelables et de récupération en Seine-et-Marne
  -Thématique : Énergie
  -Public : Tout public
7. Mon bilan carbone
  -Thématique : Énergie
  -Public : Tout public
 
Mentions légales et droits d'auteurs |  Nous contacter |  Plan du site