Accueil > Accès par profil > Élus > Eau

De nouvelles stations d'épuration en Seine-et-Marne

Le département de Seine-et-Marne s’est équipé assez tôt (années 1970) de stations d’épuration.

En conséquence, certaines stations ne répondent plus aux exigences de qualité de rejet fixées par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (2006).

De plus, les stations doivent faire face à des afflux grandissant d’eaux usées, dus à une urbanisation croissante. Aussi, plusieurs collectivités ont récemment refait, ou ont le projet de refaire, leur station en utilisant des procédés particuliers et/ou en intégrant les problématiques environnementales.

 
 

Claye-Souilly : une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale)

 

La municipalité de Claye-Souilly a décidé de reconstruire la station d’épuration de Voisins afin de répondre à l’augmentation des effluents à traiter et aux normes de rejet imposées. Elle a ainsi confié ce projet à Degrémont France Assainissement, choisissant un nouveau procédé développé par cette entreprise, les membranes Ultrafor ®.

 

Ce procédé de traitement combine :

- l’épuration biologique par boues activées : après un tamisage fin, les eaux à épurer sont mises en contact, dans un bassin, avec une masse bactérienne épuratrice,

- et une clarification par membrane d’ultrafiltration : l’eau est filtrée par aspiration au travers de membranes d’ultrafiltration qui retiennent les MES et les bactéries épuratrices.

 

Cette technique permet d’obtenir une eau de qualité « baignade ».
Destinée à traiter les eaux usées de 14 000 équivalents habitants (soit 210 m3 d’eaux usées par heure), cette usine a été construite dans une approche Haute Qualité Environnementale (HQE) :

- toiture végétale,
- chauffage solaire de l’eau sanitaire,
- éclairage basse consommation,
- etc.

 

Cette station, inaugurée en 2011 et baptisée « Recycl’Eau » produit une eau directement recyclable pour l’arrosage des espaces verts de la ville et le lavage des voiries. La station d’épuration permet alors à la municipalité d’économiser 6000 m3 d’eau potable par an.

 
Pour plus d’information...

 

Bouleurs

 

La commune de Bouleurs s’est équipée en 2009 d’une nouvelle station d’épuration à filtres plantés de roseaux.

Le principe des filtres verticaux consiste à envoyer les eaux usées sur un massif de graviers, planté de roseaux. Les bactéries épuratrices fixées sur les grains de sable, sur les rhizomes des roseaux et la couche de boue de surface se développent et dégradent la pollution.

Le filtre planté de roseaux est généralement composé de deux étages : le premier retient les particules solides et débute le traitement ; le second affine l’épuration. Cette filière, recommandée pour des charges de 50 à 1000 équivalents habitants, a de bons rendements sur la matière organique et traite partiellement l’azote dans l’état actuel du procédé.

 
Cette technologie, fiable et simple d’exploitation, nécessite d’être vigilant au démarrage de la station : il faut que les roseaux se développent correctement (ne soient pas étouffés par des herbes indésirables).

 

Une fois que les roseaux ont envahi tous les bassins (au bout de 2 ans environ), il y a peu d’entretien nécessaire et la gestion (surveillance, fonctionnement et entretien) peut être confiée à des employés communaux. Il faut couper les roseaux tous les ans et curer le premier étage tous les 10 à 15 ans : récupération de la couche de boue (plus faible que dans une station à boues activées) qui peut être utilisée en compost pour les espaces verts communaux.

 
La commune a choisi, en complément des filtres plantés de roseaux, de mettre en place une zone tampon boisée. Il s’agit d’une plantation de 1000 plants de macrophytes (iris des marais, massettes, acores, joncs, etc.) ainsi que des essences ligneuses adaptées aux zones humides.

Cette zone permettra de :
- compléter l’épuration (absorption par les plantes d’une partie des rejets résiduels de phosphore et d’azote)
- et d’absorber l’eau, réduisant ainsi la quantité d’eau rejetée dans le milieu naturel, notamment en période estivale (période durant laquelle les rejets de station ont le plus d’impact sur les milieux en raison du faible niveau d’eau dans les cours d’eau).

 
Une démarche pédagogique a été mise en place avec :

- la création d’une mare pouvant servir de support pédagogique sur les milieux aquatiques pour les scolaires,
- les élèves de CM2 dans le cadre d’une classe eau ont participé à la plantation de la zone boisée.
- une « table d’orientation » sur un promontoire, expliquant le fonctionnement de la station est prévue.

 
Le hameau de Sarcy de la commune de Bouleurs, va également disposer de sa station d’épuration à filtres plantés de roseaux (travaux en cours).


Référence contenu : # 428 | Mise à jour le jeudi 11 août 2011, par Anaïs DEMARTY, Aurélie Delmaet
 
Dans le Centre de ressources, pour le public Élus, en rapport avec la thématique Eau, les supports suivants sont mis à votre disposition.

3 ressources associées à ce thème

1. L'eau à usage domestique  pdf
  -Thématique : Eau
  -Public : Tout public
2. L'eau dans et autour de la forêt  pdf
  -Thématique : Eau
  -Public : Tout public
3. Les zones humides  pdf
  -Thématique : Eau
  -Public : Tout public
 
Mentions légales et droits d'auteurs |  Nous contacter |  Plan du site